06.87.16.62.24 alexandram@orange.fr
Reflexions sur le bonheur

Reflexions sur le bonheur

Réflexions sur le bonheur La quête ultime de chaque être humain est le bonheur. Les thérapies, les outils pour le trouver se multiplient. Qu’est-ce qui fait que nous sommes heureux ? Quelles sont les clés de notre bonheur ? Dans cet article je vous livre quelques réflexions sur ce que j’ai pu apprendre sur cette quête qui est aussi la mienne.   C’est quoi le bonheur ? La question qui émerge toute de suite est : « c’est quoi le bonheur ? » Peut-être est-ce plus facile d’observer ce que le bonheur n’est pas. Si le bonheur c’était qu’il y ait toujours du soleil, un compte bancaire bien rempli, voire pas besoin de travailler pour gagner ma vie, je serais très malheureux aujourd’hui. Si le bonheur se trouvait dans tout ce que je n’ai pas et que je voudrais avoir, ou dans ce qui je crois ferait mon bonheur et que je n’ai pas, je serais toujours malheureux.   L’avoir Dans notre société de consommation nous avons appris à toujours vouloir avoir plus, à vouloir aller plus loin, plus vite. Dans l’occident notre dieu c’est le matériel et la performance. Donc si je n’ai pas une grande maison, une belle voiture, le dernier iphone, les baskets à la mode, un poste valorisant, je suis malheureux.   Le corps Nous pouvons vivre cette vie grâce à notre corps physique, notre véhicule d’incarnation. Et un corps peut tomber malade, peut être « imparfait », peut faire mal, peut mourir. Si je crois que la maladie ne devrait pas exister, qu’elle est mon ennemi, et que je tombe malade, je suis malheureux. Si je trouve que la mort ne devrait pas...
Une Journée de Soulcollage ®

Une Journée de Soulcollage ®

  Une journée de Soulcollage ® Nous sommes dix, arrivés dans cette belle salle aux grandes fenêtres donnant vue sur les arbres, le ciel, les nuages, le soleil, les oiseaux, un chat qui traverse majestueusement la pelouse, des fenêtres ouvertes sur le monde extérieur, le jardin, l’univers. A l’intérieur un cercle d’êtres humains traversés par des émotions et des sentiments éveillés par les évènements survenus à Paris la veille : bouleversés, en colère, tristes, figés dans une insensibilité, une peur, un cœur brisé plein de compassion, abattus dans l’incompréhension de cette violence. Une pleureuse du Maroc pleure l’ombre du monde pour nous tous.   Rentrons dans la danse Rentrons dans le processus du Soulcollage®, nous sommes venus pour cela ce matin. Continuons de vivre ce que nous avons à vivre dans cette vie, dans notre incarnation. Nous avions rendez vous ensemble aujourd’hui pour plonger au plus profond de nous-mêmes, pour rencontrer notre essence, pour apprendre sur nous et sur le monde, pour trouver nos ressources afin de mieux fonctionner comme être humain sur terre, parmi les autres êtres vivants, pour rencontrer des ancêtres, des esprits, des animaux de pouvoir, pour nous aider à voir clair et à puiser dans leurs forces et leurs connaissances, pour partager cette aventure qu’est la vie.   Les premières cartes Une méditation pour se recentrer, pour faire silence et laisser place à ce qui veut bien se manifester à travers ce processus, à travers les images choisies ou qui nous choisissent, qui nous appellent. Guidés par l’intuition, dans la confiance d’être guidés par plus grand que nous, nous sortons l’essence de ce qui vient à...
Rencontre avec les Paqos Don Alejandro et Donna Santusa de Perù

Rencontre avec les Paqos Don Alejandro et Donna Santusa de Perù

La semaine dernière je suis allée rencontrer des Paqos du Perù. Don Alejandro et sa cousine Doña Santusa. Paqo veut dire Chamane en Quechua, l’ancienne langue des Incas. Ils sont les chamanes, les guérisseurs de leur communauté, les derniers descendants directs des Incas. Ils sont les enfants du soleil, les gardiens de la terre et les maitres de l’énergie vivante. Ils vivent à partir d’une conscience du cœur magnifique ! Don Alejandro et Doña Santusa sont nés dans un tout petit village, Qiqo, à 4.600 m d’altitude dans l’O’ero à 100 kms à l’est de Cusco. Je les ai rencontré aux Pays-Bas. Ils parcourent, depuis quelques années, l’Europe pour répandre leur enseignement. Pourquoi ? Dans la prophétie des Inca il est dit : « Quand la neige fondra sur les sommets des montagnes, les Paqos, devront aller répandre leurs connaissances dans le monde ». Et nous le savons, la neige fond sur les sommets des montagnes ! Après avoir gardé secrètes leurs connaissances pendant plus de 500 ans ils ont reçu l’appel de partir dans le monde. Les Paqos donnent des soins, des rituels de purification et de bénédiction et des initiations. Leurs soins impliquent tous nos corps, physique, émotionnel, mental, spirituel et éthérique. Ils ne travaillent pas comme les chamanes de la jungle avec des psychotropes comme l’Ayahuasca. Ils sont Un et travaillent avec, les éléments de la terre, les vents, Pachamama (la terre) et le cosmos, les Apus (les esprit des montagnes) et les Nusta’s les énergies féminines qu’on appellerait des Déesses chez nous. Les vents du monde en bas, du monde intermédiaire et du monde en haut, le Soleil, la Lune et...
Inspiration du moment

Inspiration du moment

« Nous devons apprendre à vivre à partir d’un coeur éveillé qui guide l’intellect, et non plus suivre l’ancien schéma qui veut que l’intellect domine le coeur. » Richard Moss  ...